Sauna et hutte à sudation – Rituels et intentions

L’eau est au rituel ce que l’âme est à l’homme.

Fais du bien à ton corps pour que ton âme est envie d’y rester… Sagesse Amérindienne

Historiquement de nombreux peuples (pour ne pas dire tous) de chaque continent ont construit des cabanes à sudation de formes et de fonctionnements assez similaires. Les premières traces de ces huttes remontent à la préhistoire, elles ont de tout temps étaient utilisées de façon rituelle pour se guérir et se purifier.

Sauna, hutte de sudation et rites sacrés

Ce sera des lieux de rencontres, la fréquentation se fait nu ou peu habillé. Dans cet espace qui est sacralisé, d’importantes cérémonies ésotériques sont pratiquées. Cet ensemble de raisons explique certainement que les saunas aient été bannis par l’église au 14e siècle dans toute l’Europe centrale et occidentale. Un peu plus tard en Amérique les colons catholiques étendront cette interdiction sur tout le continent. Ailleurs, ils se sont développés notamment en Russie et dans les pays nordiques où ils occupent toujours une place très importante dans la culture et la tradition. Ils servent aujourd’hui de référence.

À l’époque du bien-être des « pays développés », c’est une activité commerciale qui est proposée un peu partout. Amputée de tout cérémonial liturgique elle a un intérêt amoindri, il existe tout de même certaines salles dans lesquelles l’intention personnelle et le calme ambiant rendent possible une relation à sa profondeur.

La disparition des rites sacrés est cependant regrettable. Le rituel est structurant, notre société manque de repère parce que les rituels ont été abandonnés. Ils définissent une ligne de démarcation franche entre l’avant et l’après. Ils mettent en valeur un moment et montrent de cette façon une finitude et un commencement.

Ils permettent de conscientiser le temps qui passe, de la nécessité du renouveau et de fait : l’abandon de l’ancien. Le protocole comporte une codification et une intention qui transcendent l’acte avenir et imprègne la conscience, il est la transition du profane au sacré.

Dans leurs fonctions primordiales la symbolique des éléments composant ces loges est également importante on retrouve toujours :

  • La pierre : qui représente la stabilité, la connaissance, elle est la matière brute qu’il faut travailler pour faire apparaître le joyau.
  • Le feu : La transformation. L’illumination. Il sépare ou unit les éléments. Énergie masculine. Relation à l’esprit.
  • L’eau : L’unité, la régénérescence, la purification, l’impermanence, lien entre le matériel et l’immatériel. Énergie féminine.

Sauna : lieu de communion et de bien-être

Les saunas dans le culte traditionnel sont des lieux de transition, de communion. C’est un outil de guérison physique ou (et) émotionnel. Le mysticisme a une place importante, on y communique avec les esprits. C’est un haut lieu spirituel que l’on fréquente pour purifier l’âme, le corps et l’esprit. C’est un ancien ou guide qui procède à la cérémonie spirituelle. L’intention des participants a un rôle fondamental. De nos jours, il est possible de s’inscrire à des stages ou lors de manifestations particulières pour participer à une pratique traditionnelle.

La fréquentation de salles « classiques » apporte tout de même un grand bien-être, et plusieurs bienfaits, l’excès de chaleur augmente le rythme cardiaque, cela est bénéfique pour la circulation sanguine sauf pour des sujets présentant des problèmes de ce côté-là… et a une influence positive sur le système endocrinien, sur le stress, et la détente musculaire. L’augmentation calorique dilate les pores de la peau et provoque la transpiration qui évacue des toxines. L’eau utilisée pour la vaporisation est souvent accompagnée d’huiles essentielles (eucalyptus, sauge, laurier) : ces émanations sont très bonnes pour le système respiratoire. Le sauna ou hammam a une action tonifiante pour la peau. C’est un lieu où se croise différentes personnes, mais pas vraiment un lieu de communion, chacun fréquentant ces endroits pour des raisons très variées et en l’absence de cadre de pratique l’atmosphère est assez disparate.

Sauna, intention personnelle et écoute de soi

Néanmoins nous pouvons préciser quelques points : bien que le guide est d’une grande importance dans le cadre d’un travail personnel, il est nécessaire de pouvoir s’émanciper de sa présence dans certaines expériences tout en respectant une démarche de développement.

L’intention personnelle, dans tous les actes de la vie a une influence primordiale sur la façon dont est perçu le déroulement de l’action, voire sur l’action elle-même. Le rayonnement énergétique qu’un être produit influence tout le milieu dans lequel il est émis. Pensez à votre patron qui rentre très énervé dans une pièce, ou au contraire s’il est détendu et souriant ; toutes les personnes présentes vont subir cette influence bonne ou mauvaise. Une autre image pourrait être ce que l’on appelle « le coup de foudre ». Cette empreinte émotionnelle est due au fait que les corps se perçoivent d’inconscient à inconscient et ils communiquent. Cela fonctionne très bien que le phénomène soit subit ou qu’il soit provoqué. Il est possible de créer une ambiance propice à un certain épanouissement de soi dans un cadre qui a priori ne l’est pas. Cette transformation affectera l’ensemble. Cela fonctionne aussi dans les saunas.

Le niveau énergétique du processus de purification, de renaissance tel qu’il est mis en place par « les officiants » des cultes traditionnels dans les loges de sudations peuvent être des expériences transcendantes.

Dans le cadre d’une pratique plus régulière, dans des lieux communs ou privés, une intention juste, doublée d’une présence attentive au déroulement de la séance peut permettre d’intervenir sur des inconscients, faire émerger et résoudre d’éventuelles problématiques. Un réel travail peut être entrepris de cette façon en restant à l’écoute de soi, étant averti que dans le cadre d’une démarche personnelle c’est quand l’inconfort apparaît que les résistances commencent à céder.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *